CATAL
Icone

Notre histoire

En 1979

Le Comité d’animation du troisième âge de Laval (CATAL) est créé en août 1979. Cette organisme qui œuvre à Laval, plus précisément sur le territoire du CLSC Sainte-Rose, est issu d’une initiative du CLSC de Sainte-Rose. Des bénévoles se voient alors confier la prise en charge de dîners communautaires suivis d’après-midi éducatifs et récréatifs s’adressant aux personnes âgées défavorisées.

Durant cette période, ce sont les intervenants du CLSC qui gèrent le projet. Mais, graduellement, les bénévoles assument de plus en plus de responsabilités et finissent par prendre en charge la totalité du projet.

Devant la réponse favorable des aînés à ces dîners, un groupe d’environ 35 bénévoles prend forme. Un premier conseil d’administration, composé de cinq personnes, voit le jour et déploie ses énergies afin de créer une nouvelle entité légale.

En 1981

À l’automne 1981, un premier programme d’activités est officiellement lancé. Celles-ci se tiennent tous les jeudis et un repas est servi deux fois par mois. La personne responsable de la mise sur pied de l’organisme s’occupe bénévolement de tout le fonctionnement : organisation du transport, recrutement et répartition des tâches des bénévoles, secrétariat, accueil de la clientèle, animation des activités, etc. Avec la première subvention du Conseil régional de la santé et des services sociaux du Montréal métropolitain (CRSSSMM), celle-ci devient une employée permanente à raison de trois jours par semaine. Cet apport financier facilite grandement les opérations du CATAL. Au fil des ans, les activités et services se diversifient et rejoignent un plus grand nombre de personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie.

En 1985

Une première subvention de Centraide est octroyée au CATAL. Un secteur d’activités d’aide humanitaire se développe, permettant de sensibiliser la clientèle aux besoins des plus démunis tout en revalorisant leur rôle dans la société. L’analyse et la compréhension des besoins et attentes des aînés se précisent, les activités et services mis en place deviennent mieux adaptés à leur réalité. Certains services personnalisés sont offerts, à savoir visites à domicile, téléphones d’amitié, dépannages alimentaires et vestimentaires, accompagnements médicaux, etc.

En 1986

Création du siège social de l’organisme à Fabreville. Le CATAL compte 5 employés à temps plein pour soutenir et offrir des services.

En 2004-2005

Un exercice de planification stratégique est réalisé avec la firme Darvida Conseil. La mission est actualisée, des objectifs sont précisés et l’organisme se dote de valeurs. Cette planification stratégique donne de nombreux résultats dans les années qui suivent. La programmation est développée pour mieux répondre aux besoins de la communauté. Le nombre de membres passe de 200 à 700. Le nombre de bénévoles passe de 50 à plus de 100. L’organisme développe plusieurs points de services afin d’offrir des activités de proximité aux personnes de 55 ans et plus dans les quartiers de Laval-Ouest et de Vimont, en plus des activités existantes à Fabreville.

Parallèlement à cette croissance, l’organisme initie plusieurs projets novateurs à Laval répondant aux besoins des personnes de 55 ans et plus : le projet des chambres et pensions, le service d’une intervenante de milieu, le service de répit aux proches-aidants, le service du Carrefour d’information pour aînés, le service d’une kinésiologue. Ces projets font passer le nombre d’employés de 5 à 12 personnes occasionnant un manque d’espace de travail pour le personnel à Fabreville.

En 2009

Au printemps 2009, l’organisme emménage dans des nouveaux locaux à Ste-Rose, au Centre communautaire le Sorbier, après avoir signé un bail de 15 ans avec la Ville de Laval. Une partie de ses ressources humaines est relocalisée dans ces bureaux et un nouveau point de services à Ste-Rose est développé introduisant des activités et des services qui répondent et évoluent avec les besoins des citoyens de 55 ans et plus.

En 2010

Le CATAL entreprend des démarches avec le Bureau municipal de loisirs, secteur 5 afin de relocaliser à Ste-Rose la cuisine communautaire située à Fabreville. Les raisons qui justifient ce déménagement sont multiples. En effet, la croissance de la participation des aînés à ces dîners depuis les dernières années pose des défis quant à la sécurité des employés et des bénévoles qui œuvrent dans la cuisine, étant donné l’espace de travail restreint. Nous rencontrons également à Fabreville des problèmes au niveau de la sécurité incendie. La hotte au-dessus de la cuisinière commerciale est de type résidentiel. En cas de feu, cela constitue un danger pour le personnel, les bénévoles et les membres présents lors des dîners communautaires. Enfin, l’exiguïté des lieux de travail représente également des défis au niveau de la salubrité.

Le Bureau municipal de loisirs 5 ayant accepté, à l’hiver 2010, de nous prêter un local permanent au Centre communautaire le Sorbier dont la superficie est presque trois fois plus grande que celle de Fabreville, le conseil d’administration de l’organisme décide d'entreprendre des démarches de transfert de la cuisine de Fabreville, à Ste-Rose.

En 2011

Un montage financier réalisé auprès de différents partenaires financiers permet à l’organisme d’effectuer, au cours de l’été, la construction de la nouvelle cuisine à Ste-Rose. Au total, l’organisme a amassé 90 000 $ sur un coût total de 168 000 $. La différence est absorbée à même les surplus de l’organisme. Parallèlement à cette construction, la permanence à Fabreville est relocalisée à Ste-Rose dans de nouveaux bureaux administratifs.

Ainsi, depuis septembre 2011, le nouveau siège social du CATAL se situe à Ste-Rose et les dîners communautaires sont désormais offerts dans ce nouveau lieu. Le quartier de Fabreville demeure toutefois un point de services pour les activités offertes à la communauté, tout comme les quartiers de Laval-Ouest et de Vimont.

Faits saillants au cours de l’histoire du CATAL

  • Avril 1981: Obtention de la charte;
  • Septembre 1981: 1re assemblée générale. Obtention de la première subvention du Conseil régional de la santé et des services sociaux du Montréal métropolitain (CRSSSMM);
  • Octobre 1985: 1re subvention de Centraide;
  • Mars 1986: le siège social du CATAL emménage au centre communautaire Montrougeau, à Fabreville;
  • 2004-2005: 1er exercice de planification stratégique;
  • Septembre 2005: Ouverture du 2e point de services à Laval-Ouest;
  • Septembre 2008: Ouverture du 3e point de services à Vimont, en collaboration avec le Service bénévole d’entraide de Vimont-Auteuil (SBEVA);
  • 1er avril 2009: Signature d’un bail au Centre communautaire de Ste-Rose pour des bureaux administratifs et ouverture du 4e point de services;
  • Été 2011: Aménagement d’une nouvelle cuisine communautaire à Ste-Rose pour relocaliser la cuisine communautaire de Fabreville et déménagement de tout le personnel à Ste-Rose où se trouve désormais le siège social de l’organisme;
  • Hiver 2019: Ouverture du 4e point de services à Ste-Rose (Maison des jeunes de Ste-Rose);